L’actualité écolo

Interview exclusive de Rob Hopkins

Dans le cadre de la cinquième édition de l’Ecol’Aube Festival et de la projection du film « Qu’est-ce qu’on attend ? » de Marie-Monique Robin sur la ville d’Ungersheim (ville en transition), nous avons réalisé (avec Média Bouquetin) une interview exclusive de Rob Hopkins (à l’initiative du mouvement pour les villes en transition) disponible sur ce site.

Vous retrouverez bientôt dans la galerie vidéo les conférences -ou des extraits- proposées durant le festival.

Découvrez le programme de la nouvelle édition

Le festival approche à grand pas !

N’hésitez pas à télécharger notre brochure ! Au programme, pleins de belles choses : des films, des conférences, des exposants associatifs, producteurs biologiques, des concerts, un duo d’humoriste, une tombola et tant de choses encore …

Initiation au Qi Gong

Profitez du festival pour vous initier au Qi Gong !

Le dimanche à 11h45 et 15h45, l’Aube Sud Loisirs Omnisports et Pascale Joannot auront le plaisir de vous proposer un atelier de découverte du Qi Gong !

Le Qi Gong est une pratique millénaire chinoise et c’est une discipline de bien-être.Qi Gong

En Chine, il fait partie de la médecine traditionnelle. C’est plus qu’une activité sportive. Il renforce la santé, l’esprit et le corps. Le Qi Gong peut être pratiqué par tous à tous les âges de la vie et ses bienfaits sont multiples. Contrairement à d’autres disciplines, il ne sollicite pas de réels efforts physiques. Le but n’est pas de perfectionner son apparence mais bien d’acquérir une meilleur santé et comme le bien être du corps conditionne le bien être de l’esprit, il permet donc d’améliorer l’état.

Les exercices reposent sur des mouvements lents et naturels du corps, basés sur la physiologie énergétique qui permet d’agir en profondeur.

Pascale JOANOT : animatrice diplômée, élève du docteur LIU DONG a suivi un cursus de 3 années en « QI GONG THERAPEUTHIQUE » et vient de terminer un cycle de 2 années en master « qi gong et méditation » avec l’école LING GUI affiliée à la fédération FFWUSHU des arts énergétiques et martiaux.

/!\ Prévoir de préférence une tenue souple et confortable !

C’était il y a deux ans

Petits souvenirs en images du dernier festival Ecol’Aube.


La préparation du 5ème Ecol’Aube Festival avance !

St-julien

Nous sommes heureux de pouvoir vous d’ores et déjà vous donner les grandes lignes du festival.

La 5ème édition de l’Ecol’Aube Festival se tiendra joyeusement à St-Julien les villas le 1er et 2 octobre 2016. Nous aurons le plaisir de recevoir Marie-Monique Robin (auteure de Le Monde selon Monsanto) et son dernier film !

Trois conférences vous seront proposées sur les thèmes suivants : la condition animale, l’implantation d’un incinérateur à La Chapelle Saint-Luc ou sur l’utilisation des pesticides dans l’agriculture.

Et comme d’habitude, il y aura une restauration bio, de nombreux exposants, animations et ateliers ainsi que de multiples spectacles dont trois concerts.

Pour plus d’infos, cliquez ici.IMG_0024

Participez à l’Ecol’Aube Festival 2016 !

Vous êtes un acteur de l’écologie dans l’Aube ? Vous faites partie d’une association en lien avec la sauvegarde de la planète ? Vous êtes un producteur bio ?

Participez à l’Ecol’Aube Festival 2016 ! Comme pour chaque festival, de nombreux stands présenteront un échantillon des différents organismes et entreprises implantées localement ayant une démarche verte. Chaque année, nous recherchons de nouveaux partenaires pour faire découvrir le plus de protagonistes possibles ! Si vous pensez avoir votre place parmi les exposants d’Ecol’Aube Festival, n’hésitez pas à nous contacter, nous étudierons ça ensemble !

 

Vous êtes citoyens ? Vous êtes motivés ?

Venez nous aider, soit en amont pour la préparation du festival, soit durant les deux jours de festival où nous avons besoin de main d’œuvre pour toutes sortes de tâches (buvette, montage de stands etc.). Là encore, n’hésitez pas, contactez-nous !

 

cropped-logo-arbre.png

Troyes se lève !

Non sans retard et certes timidement, le mouvement des Nuits Debout s’installe sur Troyes. Plus d’une centaine de citoyens ont déjà occupé à deux reprises la Place de l’hôtel de ville (Place Alexandre Israël). Dans la bonne humeur, ils discutent, s’organisent en Assemblée et en commissions, préparent des actions à leurs portée, inscrivent sur des cartons leurs idées, leurs revendications et leurs rêves. Des concerts sont improvisés. Ça chante ; parfois, ça danse.
Ces joyeux rassemblements suscite la curiosité d’Ecol’Aube. Ils permettent de se retrouver ensemble, de se réapproprier un espace physique (la place) et des questionnements trop souvent confisqués par les élus (fonctionnement de la démocratie, de l’éducation etc..). Ces problématiques sont associées à celles de l’écologie et de l’environnement. Il n’y a pas de chefs, pas de représentants. Tout s’organise naturellement.

Pour le moment, à Troyes, les rendez-vous ne sont pas quotidiens mais le mouvement est amené à évoluer sans cesse. Nous invitons chacun à y faire un tour afin de prendre part à ces transformations sinon afin de se faire sa propre opinion.

Voilà une expérience qu’il faut vivre plutôt que regarder de loin !

 

Plus d’infos : https://www.facebook.com/Nuits-Debouts-Troyes-1731109490506671/?fref=ts

Nuit debout
On vous a mis une seconde photo du dernier rassemblement parce que sur la première, ça serait plus « Jours Assis » que « Nuits debout »

Mercredi 4 Mai : Prochaine réunion Ecol’Aube

L’équipe d’Ecol’Aube Festival se réunit le mardi 4 Mai à 18h30 à Saint Julien (à confirmer) pour continuer la préparation du prochain festival Ecol’Aube. Tous les amis d’Ecol’Aube sont les bienvenus, n’hésitez pas à nous contacter pour avoir + d’infos.

Ecol’Aube en deuil : Jean-Marie Pelt est mort.

Jean-Marie Pelt

L’équipe d’Ecol’Aube regrette la disparition de Jean-Marie Pelt, figure emblématique de l’écologie. Ce saint homme s’est dévoué pour la planète. Nous saluons sa mémoire et ses travaux en biologie et vous invitons à le redécouvrir à travers cet article du journal Le monde.

Comment éviter le chaos climatique ?

Isaac Cordal - Le diplo

Ce mois-ci, l’excellent journal « Le monde diplomatique » propose un dossier intitulé « Comment éviter le chaos climatique ? ». Le mensuelle propose là une série de points de vue variés mais cohérents et complémentaires sur le sujet. Les articles sont écrit par des journalistes, des chercheurs en sciences, un économiste et une historienne.

Phillipe Descamps s’intéresse à l’écart entre les observations et prescriptions scientifiques et les décisions politiques. Dominique Raynaud rappelle comment les chercheurs ont mis en lumière l’existence puis les tenants et les aboutissements du réchauffement climatique. Eric Martin questionne sur la pertinence d’une limite à deux degrés Celsius du réchauffement climatique, objectif devenu unanime (mais n’est-ce pas déjà trop ?). Jean Gadrey montre que ces objectifs climatiques sont incompatibles avec la croissance. Agnès Sinaï s’intéresse quand à elle aux déroulements des négociations internationales.
Christophe Bonneuil et les illustrations graphiques de Cécile Martin montrent avec beaucoup de pertinence comment la responsabilité du réchauffement climatique incombe seulement à certains modes de vie et non à l’humanité toute entière. Il révèle comment les nations industrialisées et leurs élites ont bâti leur suprématie sur des échanges écologiques inégaux.

Vous pouvez retrouver ce dossier sur le site internet du Monde diplomatique (c’est payant mais un travail de cette qualité l’est nécessairement) ou dans votre kiosque, à l’intérieur du dernier numéro du Monde diplomatique (novembre 2015).