La Criirad, Aube durable et Aube écologie ont besoin de votre soutien.

Si vous avez trop d’argent, ce ne sont pas les bonnes causes qui manquent. Parmi elles :

  • La CRIIRAD, Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité, est une association née quelques jours après le début de la catastrophe de Tchernobyl ; 6 mois après le début de cette catastrophe, elle a créé un laboratoire indépendant de mesure de la radioactivité. La santé économique de la Criirad est fragile, alors n’hésitez pas à adhérer ou faire un don.
  • Face à la décision du préfet de l’Aube autorisant la construction d’un incinérateur de déchets ménagers, l’association Aube-Durable et l’Association Aube Écologie ont décidé de saisir le tribunal administratif. Cela coûte cher. Un financement participatif a été lancé sur leetchi.

La Criirad

« Merci de parler de la CRIIRAD, association indépendante de l’état et des partis politiques : nous sommes environ 6000 personnes pour faire vivre le labo qui emploie 13 personnes.

La CRIIRAD n’a pas d’argent de l’état ; mais, elle recevait 190 000 €/an de la région Rhône-Alpes pour une prestation (gestion des balises indépendantes de contrôle de la radioactivité de l’air en vallée du Rhône avec également l’argent des adhérents) ; mais, quand Laurent Wauquiez a voulu devenir président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, il avait fait promesse aux chasseurs d’augmenter leurs subventions : elle a été multipliée par 40, soir 3 millions d’€ en 2016 pour les chasseurs et 0 € pour la CRIIRAD (la LPO, la FRAPNA et d’autres assos de protection de l’environnement ont vu le montant de leurs subventions divisé par 2) ; je ne sais pas ce que les chasseurs ont reçu les années suivantes, mais la CRIIRAD ne reçoit plus rien de la nouvelle région.

La CRIIRAD a fait un appel à don fin 2016 pour boucler le budget (190 000 € en moins = un énorme trou dans le budget de fonctionnement !) ; l’appel à don a bien fonctionné, mais ce n’est pas une solution pérenne ; la CRIIRAD a besoin d’adhérents ! Alors, merci de parler d’elle (site, chaîne youtube, facebook etc…) ; il y a des vidéos de  conférence de Roland DESBORDES en tapant son nom.

Merci également de faire circuler la pétition pour l’abrogation du traité EURATOM :
http://abrogationeuratom.wesign.it/fr »

Danièle, membre de la Criirad.

Procès contre l’incinérateur

« Le département de l’Aube par l’entremise du SDEDA (syndicat d’élimination des déchets) projette depuis 2010 la construction d’un incinérateur d’une capacité de 60 000 tonnes dans l’agglomération troyenne (La Chapelle Saint Luc).

Ce projet, par sa nature même et son dimensionnement, présente plusieurs écueils :

– Il n’a pas fait l’objet d’un débat démocratique large en amont de son élaboration.

– Il est surdimensionné au regard de notre démographie et des perspectives de réduction des déchets qui n’ont pas été prises en compte.

– Il condamnerait les politiques de réduction à mener sur ce territoire.

– Il va à l’encontre des réglementations sur les modes de traitement des déchets.

– Il présente un risque sanitaire réel compte tenu de sa localisation en pleine agglomération.

– Il présente un risque financier pour les collectivités et les habitants compte tenu du montage choisi (DSP de 25 ans) et des évolutions réglementaires et fiscales dans le domaine du traitement des déchets.

Nous vous demandons, parce qu’il s’agirait d’un dernier projet en France, de nous aider à pouvoir saisir le tribunal administratif pour permettre d’une part d’enclencher la réduction des déchets et d’autre part d’éviter d’autres projets similaires dans le reste de la France. »

Plus d’info : http://www.aube-durable.fr